Comment bien préparer son chantier ?

Parce qu’il est important de bien vous préparer, je vais vous parler de tout ce que vous pouvez faire, pour vous préserver. Parce que, oui, quand on fait un meuble, avec du gros carton. On le sent un peu dans les articulations. Chez moi, c’est surtout le poignet, et, le coude qui souffrent..

Alors, je vais vous donner quelques astuces, qui vont vous permettre de vous préserver. Ceci afin de garder votre niveau de créativité au top.

1/ PRÉPARER LE TERRAIN EN AMONT

Comme je vous l’ai dit, dans un article précédent. Il est important de bien anticiper sur tous les dérangements que vous pouvez subir. Ceci, pour éviter, que lorsque vous serez à chaud, dans le découpage de votre meuble en carton. Pour que vous n’ayez pas d’interruptions, par des dérangements intempestifs. Parce que, après, c’est difficile de se remettre au travail. 

Bien évidemment, vous avez certainement votre vie de famille, vos obligations… Mais, je vous invite à éviter tout ce qu’il est possible de repousser, à distance de la période où vous allez travailler.

2/ PORTER DES VÊTEMENTS CONFORTABLES

Mieux vaut être à l’aise, quand on fait des meubles en carton. Parce que, parfois, on est amené à prendre des positions inconfortables.  Même si je ne suis pas un exemple parfait, à ce niveau, mais, c’est bien d’avoir les cheveux attachés. Et, éviter tout ce pendouille, qui peut tremper dans la peinture.

Peindre un meuble en carton. Bien se préparer avant.
Je peins mes meubles avec de la peinture acrylique ou glycéro

3/ PRÉPARER SON CHANTIER LA VEILLE 

Le carton, est certes, léger, mais, quand il faut en remonter, parce qu’il en manque, c’est usant… En général, j’aime bien préparer la veille, l’ensemble des fournitures nécessaires à mon chantier. Je prends aussi mes mesures, la veille. Parce que cela me permet de me préparer psychologiquement. 

Comme ça, le lendemain matin, je peux attaquer directement dans le vif du sujet. Pour le moral, c’est plus facile. 

4/ COUPER LA JUSTE QUANTITÉ DE CARTON 

Quand vous allez assembler votre meuble, au pistolet, ou, couper à la scie sauteuse. Vous aurez besoin de rester dans des positions statiques, parfois désagréables. Donc, il vous faudra avoir préparé vos découpes à l’avance. C’est bien d’avoir le bon compte, avec juste un peu de rab. 

Bien se préparer pour couper

5/ ÉCONOMISER VOS GESTES

Apprenez à travailler sans pertes de temps, inutiles. Pendant les traçages, découpes et autres activités, dans ma formation, je vous apprends à optimiser vos gestes. 

Parce que oui, 30 secondes, ce n’est rien dans une journée. Mais, 30 secondes multiplié par 50, ça équivaut à beaucoup de temps perdu….

6/ VOTRE PLAN DE TRAVAIL 

Il doit être adapté à votre taille, et, c’est toujours bien de travailler en face d’une fenêtre. 

CE QUE JE PEUX VOUS APPORTER : 

Dans ma formation, je vous apprends à bien travailler, dans des conditions optimales. 

Comme je tourne les vidéos depuis mon appartement. J’ai les réflexes de quelqu’un qui travaille dans les conditions réelles. C’est à dire, que je ne vous présente pas les choses, de manière aseptisée, dans un beau studio d’enregistrement. Mais, vraiment, depuis chez moi, donc, cela me permet de voir la situation, de manière globale. 

En espérant vous avoir apporté des choses intéressantes, si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser dans les commentaires

Bonne journée, et, bon cartonnage,

Sophie 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire